Politique Togo/Initiative COVAX

Faure Gnassingbé plaide pour un accès équitable aux vaccins pour les pays

Publié le jeudi 3 juin 2021, par Kpelafia Biva

Prenant par ce mercredi 2 juin 2021 par visioconférence au sommet sur la garantie du marché (AMC) de l’initiative COVAX, le président de la République Faure Essozimna Gnassingbé a plaidé pour un accès équitable aux vaccins pour les pays.

Ce sommet co-organisé par le gouvernement japonais et le groupe Gavi et qui a réunit les dirigeants de pays donateurs, de pays éligibles et des acteurs internationaux de la lutte contre la Covid19, avait pour but de réfléchir aux défis, aux réussites et aux enseignements tirés, et envisager les différentes façons de lutter contre la pandémie et de renforcer à l’avenir la sécurité sanitaire mondiale.

Il s’agit également pour ces décideurs du monde de réussir à mobiliser au minimum 8,3 milliards de dollars pour la période 2020–2021, de façon à pouvoir mettre rapidement 1,8 milliard de doses de vaccin contre la COVID-19 à la disposition des économies à faible revenu.

« La garantie de marché COVAX de Gavi doit recueillir auprès des donateurs et du secteur privé 2 milliards de dollars qui viendront s’ajouter aux 6,3 collectés avant une nouvelle campagne de levée de fonds lancée lors de la conférence virtuelle « Un monde protégé » du 15 avril dernier », fait-on savoir.
Pour Faure Gnassingbé, cette réunion est le lieu pour plaider pour un accès équitable aux vaccins.

« À l’heure où le monde est engagé dans une phase de vaccination contre la Covid19, l’accès des pays aux vaccins reste inéquitable », a laissé entendre le numéro 1 en terme de riposte dans la région ouest africaine.

Il faut également, du fait des incertitudes qui entourent l’approvisionnement, trouver de toute urgence des fonds supplémentaires pour pouvoir diversifier le portefeuille de vaccins, sécuriser la livraison des doses en 2021 et début 2022, envisager les différentes situations et élaborer des stratégies en matière de santé publique pour 2022 et au-delà.

Il faut rappeler que le Togo a adhéré à l’initiative COVAX grâce à qui, le bénéfice aujourd’hui plusieurs centaines de milliers de doses du vaccin AstraZeneca et Pfizer.

Mathurin AZIAKPOR