Santé Togo/ le Lt Colonel Agbobli nouveau DG du CHU SO

L’ancien DG Colonel Adom emporté par la pluie de Vendredi dernier ?

Publié le vendredi 18 juin 2021, par Kpelafia Biva

Le Centre Hospitalier Universitaire Sylvanus Olympio aura désormais un nouveau Directeur Général en la personne du Lieutenant-Colonel Agbobli Yawo Apélété, nommé par le Ministre de la Santé le Professeur Mustapha Mijiyawa en remplacement du Colonel Adom Wiyao Kpao.

Précédemment Directeur du CHU Campus, le Lieutenant- Colonel Agbobli, connu pour sa discrétion et sa rigueur prend les rênes du CHU Sylvanus Olympio et déjà, devant lui se dressent pas mal de défis.

En effet, le CHU SO est pour l’instant la plus grande formation sanitaire publique de notre pays. Malheureusement, ce centre fait face à un besoin criard que, même la contractualisation instauré sous le Ministre Mijiyawa pour assainir la gestion n’a pas pu résoudre.

Pire, malgré les efforts consentis par le gouvernement pour doter de moyens adéquats et subventionner ce qui peut l’être, on assiste à une déliquescence avancée des structures d’accueil.

La grande pluie qui s’est abattue sur la capitale togolaise et ses environs a prouvé aux yeux du monde la fébrilité des infrastructures de cet hôpital. D’ailleurs, une vidéo devenue presque virale sur les réseaux sociaux montre une salle d’hospitalisation dans laquelle des malades se disputaient la place avec l’eau du toit qui dégoulinait de partout.

Avant cette vidéo, une autre, filmée surement par des patients elle, aussi virale que celle de vendredi dernier montre les installations du bloc opératoires qui sont dans un état de délabrement insoutenable.

C’est dans ce contexte que le Gouvernement a décidé de nommer un nouveau locataire des lieux, mettant ainsi fin au long règne du Colonel Adom Wiyao Kpao.
Nommé en Octobre 2013, le désormais ex DG du CHU SO serait admis à la retraite à en croire certaines sources. Cependant des indiscrétions laisseraient croire que c’est la grande pluie de Vendredi et le spectacle désolant offert aux yeux du monde par la salle d’hospitalisation presque inondée qui aurait eu raison du Colonel. Vrai ou faux seul l’avenir nous le dira.

Cependant, l’espoir pointe à l’horizon pour les togolais avec la poursuite à grandes enjambées de la construction de l’Hôpital de référence Saint Pérégrin avec en toile de fond le relèvement du plateau technique.

En attendant, le nouveau Patron du CHU SO doit imprimer sa marque, faire un audit de l’existant, et essayer de faire parler son génie et sa rigueur afin de relever les défis qui se dressent devant cet Hôpital.