Politique Procédures de passation, d’exécution et de contrôle des marchés publics

L’ARMP outille les représentants des 117 communes du Togo

Publié le vendredi 16 avril 2021, par Kpelafia Biva

Le Togo dispose depuis quelques années de 117 communes réparties sur l’ensemble du territoire national. Celles-ci sont dotées d’un statut d’autorité contractante suivant la loi relative aux marchés publics et par conséquent sont tenues de faire leurs acquisitions en adoptant les procédures et les pratiques respectant les exigences en matière d’achat public.

C’est dans ce cadre que l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) organise en collaboration avec la Direction Nationale de Contrôle des marchés publics (DNCMP) la première phase de formation des représentants des 117 communes sur le thème « les procédures de passation, d’exécution et de contrôle des marchés publics ».

Cette session de formation a été lancée simultanément à Dapaong pour les représentants des communes de la Région des Savanes, à Kara pour ceux de la Région de la kara et à Sokodé pour ceux de la Région Centrale le 12 avril 2021.

Dans son discours d’ouverture à Kara, M.Aftar Touré MOROU, Directeur général p.i de l’ARMP a indiqué que c’est la toute première formation dont vont bénéficier les communes depuis leurs installations. « Cette formation sera suivie par plusieurs autres pour permettre aux communes de disposer de personnes compétentes et bien formées pour gérer les marchés publics (des communes NDLR) », a-t-il annoncé.

C’était en présence de M. Robert Baoubadi Bakai, Directeur de cabinet du ministre d’Etat, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, de M. Hemou Badibawou Bakali Préfet de la Kozah, et de M. Baoubadi Pidabi, Maire de la commune Kozah 1.

Cette formation permettra aux participants de mieux cerner et d’expliquer les règles de gestion des marchés publics et délégations de service public, en vue de conduire avec efficacité les processus d’acquisition publique de leurs communes conformément à la règlementation en vigueur.
Durant trois jours, les participants à cette formation seront en mesure de définir le cadre réglementaire, institutionnel et les missions des différents organes du système des marchés publics au Togo ainsi que leur relation fonctionnelle.
Ils pourront également définir les principes fondamentaux qui guident la commande publique et déterminer la régulation des marchés publics.
Il leur sera enseigné aussi les différentes phases du processus d’acquisition publique et expliqué les bonnes pratiques qui régissent la mise en œuvre des étapes successives qu’elles comportent. Les participant pourront ainsi disposer des outils pour contrôler la régularité du processus de mise en œuvre des marchés publics.

Cette formation servira en outre à sensibiliser les participants sur la nécessité d’éviter les pratiques frauduleuses sous peine de s’exposer aux sanctions en vigueur.
Rappelons que la même formation s’en suivra du 19 au 21 avril 2021, cette fois à Lomé, à Tsévié à Atakpamé et à Kpalimé.

Kahf