Economie Togo/Secteur de l’Energie

La BOAD débloque 25 milliards de francs CFA pour solder la dette de la CEET

Publié le lundi 29 juin 2020, par Kpelafia Biva

Pour permettre à l’État togolais de solder une partie de la dette publique de la Compagnie d’Energie Électrique du Togo (CEET), la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a débloqué une bagatelle somme de vingt-cinq (25) milliards de francs CFA, qu’elle a mise à la disposition de la compagnie.

Il s’agit d’un fonds destiné à financer le plan d’apurement de la dette auprès du principale fournisseur d’énergie de la CEET notamment le Nigeria, qui réclame depuis quelques mois déjà au Togo et a son pays voisin le Benin, le règlement de leurs dettes.

Selon un rapport trimestriel publié le 13 juin 2020 par la Commission nigériane de réglementation de l’électricité (NERC), le Togo et le Bénin doivent à leur fournisseur, le Nigeria, plus de 28 milliards de francs CFA soit 19,17 milliards de nairas.

Il faut dire que en dehors de ce décaissement, le Conseil d’administration de la BOAD a approuvé une enveloppe de quinze (15) milliards de francs CFA pour financer la construction de la ligne d’interconnexion de 161 KV Natitingou-Tanguieta-Porga, frontière Bénin/Togo et des postes HTB/HTA associés en République du Benin.

Le projet vise à satisfaire l’offre d’énergie, de façon durable et sécuriser l’approvisionnement en énergie électrique des grandes localités de l’extrême Nord du Bénin et du Togo.

Mathurin AZIAKPOR