Société Braquage à Kpogan/Un comptable tué

La Gendarmerie neutralise un malfrat, interpelle un second…

Publié le mercredi 29 avril 2020, par Kpelafia Biva

Le bilan d’un braquage qui a eu lieu ce matin à Kpogan Zogbédji, une localité située au sud-est de la capitale, Lomé est un peu lourd. Les éléments de la Gendarmerie ont réagi subitement pour neutraliser un malfrat et arrêté un autre. Ils sont à la recherche du troisième.

Les faits
Trois individus mal intentionnés et armés se sont introduits dans le domicile d’un comptable de la société COTEC. Ils l’abattent sans sommation en lui tirant une balle dans le cou. Il meurt immédiatement. Ses bourreaux mettent la main sur une sacoche remplie de beaucoup d’argent dont pour le moment personne ne connait le montant exact.

Pendant que la scène horrible se déroule, certaines personnes ont pu s’en apercevoir et ont informé les autorités communales de Baguida. Le maire de la localité alerte à son tour la Gendarmerie. Des éléments de l’Unité spéciale d’intervention en patrouille dans la zone aussitôt informés se rendent sur les lieux.

Gendarmes professionnels}

L’Unité spéciale d’intervention de la Gendarmerie (USIG) arrive sur place, selon les informations, une dizaine de minutes après qu’elle a été alertée. Une course poursuite s’enclenche. Les Usigois, grâce au soutien de la population, parviennent à neutraliser un malfrat. Le second a été arrêté. Alors que le troisième, lui, réussit à prendre la poudre d’escampette avec le sac rempli d’importante somme.

Les investigations se poursuivent pour localiser et appréhender le troisième malfrat. Ils sont nombreux les témoins de la scène digne d’un film à rendre hommage aux gendarmes qui sont arrivés le plus rapidement possible sur les lieux et ont agi avec promptitude et professionnalisme.

« Ce dynamisme et ce professionnalisme impulsés à toutes les unités de gendarmerie par le Directeur général Yotrofei Massina sont à saluer à juste titre dans la mesure où cela permet aux populations de vivre en paix, à l’abri de ces malfrats qui courent les rues à la recherche du gain facile », se réjouit une source qui souhaite par ailleurs que les populations continuent d’entretenir de bonnes relations de coopération et de collaboration avec les forces de l’ordre et de sécurité dans ces genres de situation.