Politique Togo/Célébration de la journée mondiale de l’habit

Le gouvernement annonce la construction de 20.000 logements sociaux d’ici 2022

Publié le mercredi 7 octobre 2020, par Kpelafia Biva

Ce lundi 05 octobre 2020 a été célébrée de part le monde entier, la journée mondiale de l’habit. Une célébration placée cette année sous le thème « Logement pour tous et amélioration de l’environnement urbain ». Une journée initiée pour faire la promotion d’un logement décent pour tous et d’une urbanisation moderne surtout en Afrique.

Selon les statistiques, plus de un (01) milliard de personnes vivent aujourd’hui dans les bidonvilles et plus de dix (10) millions sont des sans abris. Au Togo, la situation est encore plus alarmante et de surcroît en zone urbaine où les bidonvilles poussent comme des champignons à côté des immeubles.

Cela interpelle le premier responsable du pays, qui déjà dans la foulée, a inclus dans le Plan National de Développement (PND), la construction des logements sociaux décents pour la population togolaise.

A cet effet, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’habit, le nouveau ministre en charge de l’habit au Togo, Koffi Tsolényanu a annoncé la construction de 20.000 logements sociaux pour les togolais d’ici deux (02) ans, c’est-à-dire en 2020.

« Le droit de tous à disposer d’un "chez soi", pour vivre dans la sécurité, la paix et la dignité a été pris en compte par le PND. Avoir une maison ou un appartement, c’est offrir les conditions d’une vie décente et la préservation du cadre familiale et des traditions », a-t-il fait savoir.

A en croire le ministre, cette vision s’accompagne d’une politique énergétique, basée si possible sur le solaire, et sur la promotion des espaces verts et la gestion des déchets. Il y a aussi l’idée de création d’un fonds spécial pour le développement de l’habit, l’adoption de lois réglementant les professions d’architectes, urbanistes, géomètres, ingénieurs et des acteurs immobiliers. Également la vulgarisation du nouveau code foncier et domanial.

Il faut dire que ce projet de construction de logements sociaux est déjà en cours d’exécution dans la capitale Lomé, mené par des investisseurs privés. Il s’agit de « Cité Mokpokpo », « Cité des Anges », « Well City » et « Cité renaissance ».

Mathurin AZIAKPOR