Economie Togo/NOVISSI

Quatre escrocs dans les mailles de la police

Publié le mercredi 10 juin 2020, par Kpelafia Biva

L’enquête enclenchée par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) relative aux affaires d’escroquerie, d’usurpation d’identité et de détournement d’argent des bénéficiaires du programme universel de solidarité national « NOVISSI », livre ses premiers résultats. Quatre (04) de ces individus qui se sont donnés le vilain plaisir d’escroquer l’argent des bénéficiaires, sont tombés dans les mailles de la police nationale. Ils ont été présenté à la presse ce lundi 08 juin 2020 à Lomé.

De nationalité togolaise et béninoise, ces hommes et femme, pour amour pour le gain facile ont mis en place un système pour arnaquer leur concitoyens, usurper de leur identité pour détournement d’argent qui ne leur est pas destiné par le programme « NOVISSI ». Leur mode opératoire est simple.

Selon le Directeur général de la DCPJ le Commissaire Nifo LABE, ils se présentent à leur victime comme des agents de la direction du programme « NOVISSI » désignés pour aider les bénéficiaires à souscrire au dit programme de transfert monétaire. Après s’être assuré que la victime n’a pas encore perçu sa tranche, ils lui demandent les références de sa carte d’électeur puis les utilisent pour encaisser les fonds destinés à leur victime.

« L’autre mode opératoire consistait pour ces individus mal intentionnés à se faire passer pour des agents d’une des compagnies de téléphonie mobile mandatée pour aider les bénéficiaires de ce programme. Ceux-ci proposent aux victimes de leur ouvrir un compte tout en demandant de se rendre dans un kiosque de transfert d’argent afin de faire le dépôt d’un certain montant sur un « code d’activation », lequel n’est autre que le numéro compte du délinquant », a décrit le Commissaire qui précise que : « Ce n’est qu’après l’opération que la victime se rend compte qu’elle s’est fait escroquée. Suite à des plaintes, la police nationale a ouvert des enquêtes qui ont conduit à l’interpellation de ces quatre escrocs. Ils reconnaissent les faits ».

Pour cet officier de l’État, c’est encore l’occasion pour inviter la population à la vigilance pour ne pas tomber dans les griffes de ces arnaqueurs. Les enquêtes se poursuivront pour démasquer les autres bandes d’arnaqueurs qui opèrent dans le cadre de ce programme.

Dès les premières heures du lancement du programme de solidarité national « NOVISSI », bon nombre de concitoyens en situation difficile pour qui le programme a été mis en place, ont haussé la voix pour dénoncer des anomalies dans le processus. Certains individus véreux, se sont donnés le vilain plaisir d’usurper l’identité d’autres personnes pour prendre l’argent à la place des vrais bénéficiaires.

Mathurin AZIAKPOR