Nord-Togo : Comment 8 soldats ont péri dans une attaque terroriste

0

Un commando terroriste lourdement armé a attaqué dans la nuit du 10 au 11 Mai 2022, un poste avancé de l’opération Koundjouaré dans la localité de Kpékpakandi (Préfecture de Kpendjal) occasionnant une énorme perte aux forces de défense et de sécurité du Togo.

Cette attaque, selon un communiqué du gouvernement dont leveil.tg a eu copie a fait 8 morts et 13 blessés dans les rangs des FDS. 

Des sources concordantes affirment que c’est aux environs de 3heures du matin que ce groupe, arrivé visiblement du côté Burkinabè a fait irruption au niveau de ce poste tenu depuis lors de main de maitre par l’armée togolaise. 

Ces hommes sans foi ni loi ont pu tenir en respects les éléments de l’Armée togolaise en leur infligeant une perte considérable aussi bien en capital humain qu’en matériel de combat. 

Le bilan aurait été alourdi lorsque le renfort en mouvement vers la zone de l’attaque aurait sauté sur une mine, selon les informations divulguées sur une plate forme de la police nationale.

Un véhicule blindé de type Mamba des FDS endommagé dans l’attaque

En conseil des Ministres ce matin, le Chef de l’Etat a présenté à l’ensemble des Forces de Défense et de Sécurité et aux familles des disparus, au nom de la Nation ses condoléances aux forces armées togolaises ainsi qu’aux familles des disparus et exprimé sa sympathie et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés.

De son côté, le gouvernement par la voix du Général Yark Daméhame, Ministre de la Sécurité et de la Protection civile rassure l’ensemble des togolais de la détermination des FDS à protéger notre pays et à rechercher par tous les moyens à mettre hors d’état de nuire ces groupes armés terroristes. 

Il invite par la même occasion la population à faire preuve de vigilance et à coopérer étroitement avec les forces de défense et de sécurité pour préserver la paix, la sécurité et l’intégrité de notre territoire.

On se souvient que dans la nuit du 9 au 10 Novembre 2021, l’armée togolaise avait repoussé une attaque similaire dans la localité de Sanloaga toujours dans la région des Savanes.

Le 26 Avril dernier, dans le cadre de la commémoration des festivités marquant le 62 ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale, 21 Militaires qui se sont illustrés par leur bravoure dans cette attaque repoussée ont été décorés par le Chef de l’État.  

Le Togo était jusqu’alors le seul pays de l’Afrique de l’Ouest à n’avoir pas enregistré d’attaque aboutie sur son sol. 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

*

code